top of page

Les bienfaits du sauna

Dernière mise à jour : 9 juil. 2023

Article publié dans "ISUPNAT - Le Mag N°2" (Avril / Juin 2023)

ISUPNAT-Le-Mag-N°2-Avril-juin-2023
.pdf
Download PDF • 14.04MB


La pratique du sauna, appelée « bain de vapeur », remonte à plus de 2000 ans en Finlande. La chaleur sèche au sein de la cabine en bois oscille entre 80°C et 90°C. Le corps, au contact de cette forte chaleur, va chercher à réguler sa température par le mécanisme de la transpiration.


En naturopathie, le sauna constitue une véritable technique de détoxification, par l’évacuation des toxines via les glandes sudoripares, mais également de revitalisation par la sensation de bien-être et de renouveau qu’il procure. Cet article vous permettra de connaître ses bienfaits sur votre santé, ainsi que les conseils pour le pratiquer de manière optimale et efficace.


NB : à ne pas confondre avec le hammam et sa chaleur humide, qui vont avoir un effet bénéfique sur les glandes sébacées et le nettoyage de la peau.


Les bienfaits du sauna sont les suivants :

1. Stimuler la circulation sanguine : la chaleur du sauna provoque une vasodilatation des vaisseaux sanguins, et permet notamment aux capillaires sanguins, qui assurent l’oxygénation et l’apport de nutriments à nos cellules, d’être correctement irrigués. La douche froide, après le passage au sauna, provoque quant à elle une vasoconstriction des vaisseaux, entraînant une diffusion prioritaire du sang vers les organes vitaux. Le sauna contribue ainsi au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire et à l’optimisation générale du corps.

2. Lutter contre le stress : la chaleur permet au corps de libérer des endorphines, à savoir des neurotransmetteurs permettant la détente.

3. Lutter contre la douleur : la chaleur a un effet décontractant sur les muscles, et permet de libérer les tensions. La pratique du sauna est particulièrement recommandée pour les sportifs. Le sauna a également un effet positif en cas de rhumatismes, de lombalgies ou de mouvements difficiles du dos et des articulations.

4. Booster le système immunitaire et favoriser l’élimination des toxines : le sauna active le système immunitaire en permettant la production de plus de globules blancs et d’anticorps, ainsi que l’évacuation des substances toxiques par la peau.


Le protocole recommandé en naturopathie est le suivant :

1. Prendre une douche tiède pour préparer le corps au « choc » et au stress provoqués par une forte température puis se sécher. Il est important de ne pas apporter d’humidité dans le sauna.

2. Aller dans le sauna et y rester jusqu’à ce que votre visage, vos bras et jambes transpirent. Dès lors que l’ensemble du corps transpire, il est conseillé de sortir (même au bout de quelques minutes) pour éviter la « surchauffe », la sueur ne refroidissant plus le corps.

3. Prendre une douche froide rapide afin de provoquer la vasoconstriction des vaisseaux et les bienfaits évoqués plus haut.

4. Enfiler son peignoir, puis si possible, se reposer dix à quinze minutes sous une couette afin de favoriser le phénomène de transpiration et continuer à éliminer les toxines.

5. Répéter le protocole au total trois fois. S’hydrater avant et après la séance.


Contre-indications :

1. Pas de sauna pour une personne qui ne transpire pas : un enveloppement aux huiles essentielles lui est recommandé pour provoquer la transpiration.

2. Pas de consommation d’alcool avant et après le passage au sauna.

3. Pas de passage au sauna juste avant ou juste après un effort important.

4. Pas de passage au sauna en cas de maladie (fièvre, maux de tête, infections, entorse etc).

5. En cas de pathologies cardiaques, respiratoires, maladies de la peau, diabète, hypertension ou grossesse, il est préférable de consulter son médecin car en fonction des symptômes, le sauna peut être contre-indiqué.


Comments


bottom of page