top of page

Comment avoir une belle peau grâce à la naturopathie ?

La peau, partie intégrante du système tégumentaire, est en contact direct avec l’environnement. Elle est située à l’interface du milieu intérieur et extérieur de l’organisme : elle est donc le reflet des échanges entre ces deux milieux. Exposée à de nombreux facteurs polluants, au stress, à une mauvaise hygiène de vie, la peau peut se détériorer avec le temps et manifester des troubles cutanés. Comment prendre soin de sa peau au quotidien grâce à la naturopathie, et garder une belle peau au fil des années ?



La peau, appelée aussi tégument, est l’enveloppe de notre corps. Elle constitue l’organe le plus visible et le plus vaste de l’organisme avec une surface de 1,5 à 2m2 et représente 10% de notre masse corporelle. Elle a pour fonction principale de le protéger contre les lésions mécaniques, chimiques, biologiques et thermiques. Elle joue aussi un rôle dans la synthèse de la vitamine D. La peau est par ailleurs en lien avec le système nerveux et traduit nos expressions émotionnelles. La peau est un émonctoire ; elle permet l’élimination des toxines du corps grâce à deux types de glandes exocrines appelées glandes sudoripares (qui sécrètent la sueur) et sébacées (qui évacuent le sébum). Les glandes sébacées, ainsi que les intestins, le foie et la vésicule biliaire, éliminent les « colles », issues d’une alimentation trop riche en céréales, sucre, produits laitiers et graisses saturées. Les glandes sudoripares (par la sueur), ainsi que les reins et les poumons, évacuent les « cristaux » ou acides, issus d’une alimentation trop acidifiante (viande, sucre, café, thé, sucre…). En cas de sollicitations et surcharges trop importantes de ces glandes, des troubles cutanés tels que l’acné, l’eczéma ou le psoriasis, peuvent apparaître. Il est alors important de dériver les toxines en cause vers des émonctoires qui assurent des rôles similaires (reins / poumons et foie / intestins). La peau est ainsi le reflet de notre santé ; une bonne hygiène de vie est primordiale l’entretenir. Voici donc quelques conseils de naturopathie pour prendre soin de sa peau au quotidien :

  • Avoir une alimentation saine, variée, riche en vitamines et antioxydants (fruits et légumes – notamment ceux riches en bêta-carotène comme la patate douce, la carotte, l’abricot, la mangue – graines germées), en acides gras insaturés (oméga 3 : poissons gras, huiles de première pression à froid biologiques de colza / lin / noix, oléagineux) et en oligoéléments (notamment le zinc, que l’on retrouve principalement dans les fruits de mer et qui permet la cicatrisation). Eviter les aliments industriels et raffinés, notamment les laitages (crème fraîche, beurre, fromage, glaces), les lipides d’origine animale (viandes grasses, charcuterie), les huiles raffinées et fritures et tous les excès glucidiques en particulier le sucre blanc, afin de ne pas surcharger le travail du foie.

  • Consommer des prébiotiques, molécules dont se nourrissent les « bonnes » bactéries qui résident dans l’intestin, et que l’on retrouve dans les fruits, légumes, céréales, ainsi que dans l’oignon et l’ail.

  • Boire suffisamment d’eau, au moins 1,5L par jour, pour hydrater la peau. Boire 2 à 3 tisanes par jour de bardane (racine), plante anti-inflammatoire, antioxydante et adoucissante. Boire des jus verts pressés à froid pour leur haute teneur en nutriments.

  • Pratiquer une activité physique afin d’activer les glandes sudoripares et sébacées et d’évacuer les toxines par la sueur. La pratique du sauna permet également d’éliminer les toxines du corps.

  • Diminuer le stress en pratiquant des techniques de relaxation (sophrologie, cohérence cardiaque, yoga), des exercices de respiration ou des massages. En effet, le stress augmente l’inflammation de la peau, qui cherche à se protéger. Prendre l’air le plus souvent possible, au contact de la nature, afin d’oxygéner les cellules. Dormir suffisamment pour permettre à la peau de se réparer.

  • Nettoyer et régénérer les émonctoires par des cures végétales saisonnières (monodiètes de pommes, bananes, ou poireaux pour les intestins, jus de bouleau ou aubier de tilleul pour les reins, et artichaut ou desmodium pour le foie).

  • Nettoyer et hydrater sa peau avec des produits naturels, tels que l’hydrolat d’Hélichryse italienne (apaisant, régénérant et astringent), l’huile de jojoba et l’huile d’onagre – très riche en acide gras essentiel et en vitamine E – en usage externe.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page